Comment éviter les poils incarnés et garder la peau douce ?

Irritations, démangeaisons, rougeurs, douleurs, infections,… Éviter les poils incarnés peut vite devenir une urgence pour votre peau. Que vous vous rasiez ou que vous soyez plutôt adeptes de l’épilation, les poils incarnés peuvent faire leur apparition dans les deux cas. Ils peuvent apparaître dans les zones rasées ou épilées, mais pas que. Les parties de la peau au contact du frottement des vêtements sont aussi des endroits du corps à risque. Cela peut donc concerner les jambes, le maillot, les aisselles, les cuisses, le cou ou le visage.


Comment éviter ces éruptions cutanées et ces rougeurs aussi douloureuses que désagréables au toucher ? Comme les prévenir pour garder la peau douce ?




éviter les poils incarnés



Comprendre ce phénomène pour éviter les poils incarnés



Un poil incarné est un poil qui s’enroule à l’intérieur de la peau sans jamais la percer.

Plusieurs causes peuvent avoir pour conséquence l’apparition de poils incarnés :


  • La couche cornée de la peau est trop épaisse, l’épiderme se ferme et empêche le poil de percer la peau.

  • L’orifice de sortie du poil (canaux de croissance) est bouché, cela peut être le cas lorsque la peau est trop sèche.

  • Ou encore le type de poils. Par exemple, les poils frisés s’entortillent par nature davantage sous la peau.


Le type de rasoir utilisé (simple ou double) lame peut aussi augmenter la présence de poils incarnés.


En effet, avec une double lame, le poil va être tiré vers l’arrière et couper le poil. Celui-ci va redescendre au fond de la peau. Sa trajectoire de pousse ne sera plus idéale. Ainsi, la repousse se fera dans la peau au lieu d’en dehors.


La cire peut aussi affaiblir le poil et l’empêcher ainsi de sortir.


Si généralement, le poil incarné provoque des inflammations légères, ce n’est pas toujours le cas. Il est possible que l’infection s’étende et puisse aller jusqu’à l’apparition d’un kyste si elle n’est pas soignée à temps.


Nous vous invitons au moindre doute à consulter votre médecin.



éviter les poils incarnés

Nos astuces pour garder la peau douce



Comme vous vous en doutez, il est important d’apporter un soin particulier et adapté à votre peau pour éviter les poils incarnés.


Et puis, avouons-le, il est aussi beaucoup plus agréable de garder la peau douce au toucher.


Comment éliminer les poils incarnés sans danger pour votre peau et rapidement ?



Pour éviter les poils incarnés : préparer sa peau au rasage ou à l’épilation



Afin de réduire au maximum le risque d’apparition des poils incarnés, nous vous conseillons d’intégrer quelques gestes à votre routine beauté :

  • Nourrir votre peau au quotidien avec des huiles ou des crèmes hydratantes. Votre institut de beauté Sois belle et t'es toi peut, par exemple, vous conseiller l'huile Ultra-Hydratante corps REN . En étant bien nourrie, votre peau sera plus souple pour faciliter la sortie du poil.

  • Faire un gommage préventif ou un peeling corps chaque semaine pour éliminer les peaux mortes sur votre peau. Elles risqueraient de boucher les pores et de gêner la sortie des poils. L'utilisation d'un gant de fessa ou de grain est également un bon moyen d'exfolier la peau, sans oublier l'hydratation après.

La majorité des femmes et des hommes utilisent le rasage. Si c’est votre cas, soyez sûrs de raser dans le sens de repousse du poil avec un rasoir à une seule lame ayant des lames bien propres.


Si vous êtes plutôt épilation à la cire, la méthode à « rebrousse-poil » (application de la cire dans le sens de la pousse du poil et arrachement dans le sens contraire) doit être réalisée avec expertise pour ne pas abimer le poil.


Pour finir, faire le choix d’une épilation définitive par lumière pulsée ou laser diode à balayage continu vous permettra d’éviter les poils incarnés efficacement. En effet, c’est la méthode la plus efficace.


Le poil n’étant plus coupé en dessous du derme, vous retrouverez rapidement une peau agréable, douce et sans irritation. L’épilation est durable, avec 80 à 90 % des poils détruits. Ils ne pourront donc plus être incarnés.



Lutter contre le poil incarné installé



Malgré un bon soin de votre peau, il est possible qu’un poil s’incarne de temps en temps.


Le plus prudent est de ne pas essayer de l’extraire par vous-mêmes avec une pince à épiler. Vous risqueriez d’y introduire de nouveaux germes et d’aggraver l’irritation au niveau de votre peau. Vous pourriez également vous créer une légère cicatrice.


Attention également de ne pas chercher à le raser ou à l’épiler. Cela pourrait vous causer encore plus d’irritations.


Dans la majorité des cas, le poil finit par sortir naturellement au bout de quelques jours ou de quelques semaines. Le poil incarné s’estompe ainsi tout seul.


Si ce n’est pas le cas, et que celui-ci est près de la surface de la peau, vous pouvez éventuellement l’extraire avec douceur grâce à une aiguille stérile. Cela nécessitera que vous désinfectiez votre peau avant et après l’opération.


Attention, vous ne devez pas creuser la peau ou extraire un poil incarné sous la peau.


Si vous avez le moindre doute ou qu’une infection est présente (rougeur, kyste, abcès, follicule,…), consultez rapidement votre médecin ou votre dermatologue. Ce dernier procédera alors à l’extraction du poil incarné au moyen d’une aiguille stérilisée.


Pour résumé, pour éviter les poils incarnés et garder la peau douce, nous vous conseillons de bien hydrater votre peau et de faire régulièrement des gommages.


Si vous le pouvez, choisissez une épilation définitive qui vous permettra d’éviter les poils incarnés et les irritations. Si vous préférez l’épilation à la cire ou le rasage faites attention à préparer votre peau.


Êtes-vous sujet aux poils incarnés ? Quelles actions mettez-vous en place pour éviter aux poils de s’incarner ?

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout